• je parle, je parle et je parle

    Nouvelle rubrique!

  • L'écriture inclusive, mère de toutes les batailles? - Le Temps

    Bonjour à tou·te·s !

    Comment vous allez??? Moi, je vais très bien, comme d'habitude.     

    Aujourd'hui je fais faire un article un peu plus long que d'habitude, je vais vous parler de l'écriture inclusive.

    Comme le dit son nom l'écriture inclusive inclut. Qui? Les femmes autant que les hommes.

    Quand je vous dit ça, vous pensez peut-être à la règle grammaticale qui dit que même si, par exemple, il y a 1000 filles et un garçon on dira quand même "ils". Peut-être que ça vous intéresse beaucoup ou peut-être que vous vous en fichez, n'empêche que ce n'est pas très égalitaire.

    Donc, pour en revenir à l'écriture inclusive, son but est d'inclure les femmes autant que les hommes et de faire progresser l'égalité hommes-femmes.

    Mais cette écriture n'est pas aimée par tout le monde. En fait, elle peut sembler embêtante à lire. La forme écrite ne correspond pas à la forme orale. Par exemple : agriculteur·rice·s s'écrit comme ça mais ça se prononce : agriculteurs et agricultrices.

    A toutes celles et ceux qui sont intéressés par l'écriture inclusive – LE  BLOG DE YVES PATTE

    L'écriture inclusive n'est pas que ce "point" dans ces mots. C'est aussi accorder en genre et en nombre ou utiliser ce qu'on appelle la double flexion (: celles et ceux, les uns les unes...) mais aussi utiliser la formulation épicène, c'est-à-dire utiliser les mots qui sont et féminins et masculins (par exemple élève, on dit un élève et une élève)

    Pourquoi utiliser l'écriture inclusive?

    L'écriture inclusive a pour but de faire progresser l'égalité hommes-femmes mais chacun peut décider de l'utiliser ou pas!

    Pour en savoir plus voilà un site qui parle exclusivement de ça. (appuyer ici).

    n'hésitez pas à aller dans le menu de gauche pour lire d'autres de mes articles!

    voilà, j'espère que cette article vous a plu!

     


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique